3 commentaires

    • Soirée familiale au Supersonic ce jeudi. L’endroit reconditionné depuis notre dernière visite qui date un peu, si la sécu officiait mieux, on s’y sentirait vraiment bien. Le muscle faisant rarement bon ménage avec la réflexion, on prend sur nous, mais la bière, passe encore, les coups dans le nez…moins ! Bref, concernant les festivités musicales, on découvre FATAL MONSTRUM et SOVIET PAPA, puis on entre dans le vif du sujet. Vif fait euphémisme lorsque qu’on souhaite narrer un énorme set sonnant et éclatant, même mademoiselle SUGAR apparaissait électrisée ce soir ! De la présence, de la voie, un équilibre pas facile à réaliser lorsqu’on côtoie le TIGER ! Définitivement soudé et énervé, ce regroupement familial ravit ses fans. La désinvolture originale laisse place à des artistes impliqués, tonton Jean Mi et DW n’ont rien à prouver dans le registre yéyé-punk et on comprend vite combien leur fréquentation porte Florence, Diego et Arnold vers l’excellence. Attention, l’exigence qui réside là n’empêche pas la prestation de raisonner bien rock and roll, candy-punk même, tant leur ardeur juvénile influence le set !
      Bon, au registre des fans de toujours, j’avais un jour moqué l’absence du Jala. Le vieux était là ce soir, joyeusement embièré, il a promené sa sciatique dans la fosse et demain sera un enfer pour lui.

      Putain de belle soirée.
      kiss
      mks

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.