The Kinks – Sunny afternoon (1966)

Véritable petit bijou pop de l’album Face to Face, quatrième album des Kinks, Sunny Afternoon est l’autre face du groupe, moins punkisant, diamétralement opposée au célèbre You really got me mais pas la moins rebelle, un des plus beaux morceaux de Davies, ironique et ensoleillé (comme aujourd’hui :)).

Partis dans le peloton de tête des groupes anglais sixties, ils avaient pourtant réussi – à coup de concerts foutraques, de luttes intestines et d’un manque total d’opportunisme – à gâcher leurs chances de devenir aussi riches et célèbres que leurs collègues Beatles ou Stones.

Les Kinks ont tout de même fêté leurs cinquante ans en 2014 avec la sortie d’un coffret The Anthology 1964-1971, digne de ce nom.

The-Kinks

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.