Francis Cabrel à Longuenesse (62) le 2 octobre 2015

Bon, j’avais envie de voir Cabrel pour plusieurs raisons.

Déjà j’aime ses chansons, sans être un fan inconditionnel, je trouve qu’il a un talent évident pour écrire de jolis morceaux, simples, souvent dans une tonalité semi-acoustique, un travail d’artisan et le résultat est souvent convaincant (encore une fois je suis loin de tout connaitre).
Il est fan de Dylan et il a l’air d’être sacrément addict même et c’est bête mais ça me fait le rendre sympathique tout de suite (je l’ai déjà croisé une fois ou deux à des concerts et il a même sorti un album entier de reprises de Dylan et sur un autre de ses albums il reprend SHE BELONGS TO ME).
Enfin, c’est un personnage discret sur la scène française et à priori j’éprouve une sympathie pour le personnage.

Pour le lancement de la tournée IN EXTREMIS, il était de passage dans le Pas-de-Calais à Longuenesse (le deuxième concert en fait, la veille il donnait le coup d’envoi à Courbevoie (92). Salle immense, que des places assises.

Et déjà bonne surprise, parmi les musiciens, la « Biolay team »: Denis Benarrosh à la batterie et Nicolas Fiszman à la basse/ contrebasse. Freddy Koella à la guitare qui a accompagné Willy DeVille pendant douze ans et Bob Dylan en 2003/2004. Et un pianiste/accordéoniste dont j’ignore l’identité.
La mise en scène est sobre, tout en joué « à la cool ». Au bout de trois titres, trois choristes blacks viennent rajouter un petit effet gospel a l’ensemble.

FOTA057

Bon, alors obligé de dire que je me suis emmerdé quand même pas mal à ce concert. Les chansons sont jolies, le groupe joue bien, mais malheureusement je n’ai pas vibré une seule fois. C’est mou, je savais que Francis n’était pas Iggy Pop mais quand même. Tout est monocorde, trop figé dans une seule atmosphère et pas du tout appropriée à ces grandes structures. Mais même en petite salle je ne retournerais jamais le voir. J’avais envie d’aimer mais la sauce n’a pas pris.
2h30 qui m’ont parues longue comme une journée sans bières.

De temps en temps, il joue seul en acoustique ou que avec les chœurs. Des légères variations qui n’ont pas réussi à me motiver plus que ça donc.
Setlist
La voix du crooner / Assis sur le rebord du monde / La fille qui m accompagne / Mandela,pendant ce temps / Partis pour rester / Les gens absents / Ç’est écrit / Azincourt / Encore et encore / Petite sirène / L’encre de tes yeux / 100 ans de plus / Dur comme fer / Le chêne Liège / African tour / Petite marie / Je t’aimais je t’aime et je t’aimerais / À chaque amour que nous ferons / La robe et l’échelle / La corrida / Sarbacane /// Les tours gratuits / Je l’aime à mourir / La dame de Haute-Savoie /// Octobre / In extremis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.