David Bowie, “l’homme cent visages ou le fantôme d’Hérouville »

A l’aube de la sortie de son 25e album Blackstar (le 8 janvier, jour de son 69e anniversaire), Gaëtan Chataigner et Christophe Conte, journalistes aux Inrockuptibles, explorent le mythe David Bowie et ses influences sur les artistes d’aujourd’hui.

Une relecture du mythe et de la carrière de Bowie à travers son passage dans le studio d’enregistrement du château d’Hérouville (Val-d’Oise) dans les années 1970 où le chanteur a enregistré Pin Ups et Low au milieu des années 70. Il y a aussi produit The Idiot de son complice Iggy Pop.
Mélange d’images d’archives, d’extraits de concerts mais aussi de témoignages de plusieurs autres artistes qui ont accepté de reprendre certaines chansons de Bowie (Lou Doillon, Alain Chamfort, Chilly Gonzales, Barbara Carlotti, Jeanne Added, Bertrand Belin, Mathieu Saïkaly, Théodore, Paul et Gabriel, Aquaserge, Modooïd…).

David Bowie, l’homme cent visages ou le fantôme d’HÉrouville, France 4, mercredi 6 janvier à 22h35 (rediffusion le 15 janvier à 00h35).
Et en accès libre sur le site des Inrocks.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.