Arthur Lee – Everybody’s gotta live (1972)

Arthur Lee est le fondateur et frontman de Love, groupe mythique de la fin des années 60, début des années 70, considéré comme l’une des pierres angulaires du rock psychédélique.

Né d’une mère blanche et d’un père noir, Arthur fait ses premiers pas de musicien en tant que pianiste mais c’est vers la guitare qu’il se dirige rapidement. En 1967, avec Love, il présente le troisième album du groupe Forever Changes. Peu reconnu à sa sortie le disque atteindra le statut d’oeuvre culte quelques années plus tard.

En 1972, sous l’influence musicale de sa rencontre avec Jimi Hendrix, Arthur sort son premier album solo Vindicator. Le premier d’une série de quatre. Un album à fleur de peau dont les douze titres originaux respirent son accoutumance désastreuse à l’héroïne et ses fréquentes dépressions paranoïaques. Les nouveaux musiciens avec lesquels il s’entoure sur Vindicator,sur lequel on retrouve Everybody’s gotta live) lui permettront de retrouver un succès mérité mais toujours pas au niveau, trop sous-estimé, de son talent.

Arthur+Lee+Vindicator+gconcertcesoir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s