Her, à coeur ouvert pour une dernière fois à Lille

Il semble loin le temps où Her jouait en after-work au Grand Mix à 18:00, ce soir c’est face à un Aéronef complet que le groupe joue.

En ouverture de soirée, la chanteuse Owlle illumine la scène de glamour et de sensualité pop-électro, sonorisée non moins d’une dizaine de micros sur pieds qui filtres les faisceaux des projecteurs dans une ambiance douce et mystérieuse.

Le moment venu pour Her de monter sur scène, les premières notes de clavier du sublime We Choose nous figent déjà alors que la voix de Victor Solf nous invite au voyage.

Enchaînement énergique avec Queens, ça y est, les choses commencent vraiment. Et de l’énergie, il y en a sur scène, Victor saute dans tous les sens, monte sur les retours où il apparaît comme un géant voulant dévorer la salle entière.

Tout est efficace chez Her, sans jamais tomber dans la facilité. Les guitares hurlent leurs riffs et mélodies de Neighborhood, Icarus, On & On.

Union vient calmer les choses, en dédicace à Mathilde, sa femme: « pour tous les indécis, voici une chanson pour célébrer l’amour », et l’Aéronef se dandine de droite à gauche, « she’s my queen, forever, she’s my queen… »

Quelques titres plus tard, Her reprend A Change Is Gonna Come de Sam Cooke, défi hardu et c’est réussi. Comment ça ne pourrait pas l’être avec une voix pareille ?

Suite funky avec Swim et Wanna Be You avant de terminer sur leur tube Five Minutes.

Victor déclare avec le ton grave: « Nous nous devons d’être honnêtes avec vous. J’avais fait une promesse à Simon, celle de finir l’album, de finir la tournée et c’est ce que je fais, avec vous. Mais ce soir ce sont les derniers instants de Her à Lille, car notre tournée s’achèvera le 2 février au Zénith de Paris. Ca sera alors le moment de fermer ce chapitre pour en ouvrir un nouveau. Car il y aura une suite, je vous le promets, on prépare plein de belles choses. »

Le public en redemande et le groupe revient pour trois chansons dont un nouveau titre « qui annonce la suite de l’aventure » format guitare-voix car « encore à l’état de squelette »…frissons garantis avec la voix de Victor qui résonne dans la salle.
Même si on admire leur sobriété, on peut regretter le manque de mise en scène singulière et de jeux de lumières plus aboutis. Autre regret pour les fans de la première heure : ne pas avoir repris Hypnotise Me (rebaptisée For Him sur l’album) des Popopopops, le premier groupe de Victor et Simon. En tout cas, ce dernier peut être fier de ce qu’est devenu Her. La vie est parfois injuste, mais elle nous permet de savourer ce groupe à jamais marqué par la maladie, la mort mais aussi l’envie folle de vivre.

C’est le moment de dire au revoir. 1h35 de concert pour un seul album, chapeau, c’est plutôt rare pour être signalé. On sent clairement la volonté du groupe de partager au maximum avec le public. Et cela va au-delà du concert, car chacun aura le droit à ses photos et ses dédicaces, des moments précieux pour les fans. Et on peut l’affirmer, pour Her également.

La conclusion, on la laisse à Victor qui a publié une vidéo sur les réseaux sociaux avec ces mots : « Merci Lille pour votre énergie, on n’oubliera jamais cette date, on a tellement hâte de revenir… »
Sentiments partagés !

Setlist 
We Choose / Queens / Neighborhood / Silence / Icarus / On & On / Union / Shuggie / Blossom Roses / Sam Cooke / Swim / Wanna Be You / Five Minutes // Utpia / Quite Like / Bang Bang

Texte : Christopher De Man
Photos : Clémentine Barraban

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.