The Senseless Things – Everybody’s gone (1991)

Avec The Mega City Four entre autre, les Senseless Things, originaires de Twickenham, en banlieue londonienne, se sont distingués au début des années 90 par un rock puissant et mélodieux, entre trash metal, punk et pop.

Ici on vous propose d’écouter un titre de leur album le plus pop, The first too many. L’artwork de l’album sorti en 1991, est signé Jamie Hewlett, créateur de Gorillaz.

Auteur de quatre albums, tous plus recommandables les uns que les autres, le groupe n’a plus donné signe de vie depuis leur dernier et excellent album Taking care of Business en 1995 à part quelques mini gigs de reformations comme en 2007 en hommage à Darren »Wiz »Brown des MC4.

senseless-things-gconcertcesoir.jpg

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s