Parquet courts – Human Performance (2016)

Sur ce cinquième album « Human Performance » sorti le 8 avril dernier, le quatuor de Brooklyn nous fiche une bonne claque sonore. Andrew Savage (chant), Austin Brown, (chant, guitare), Sean Yeaton (basse) et Max Savage (batteur et frère cadet d’Andrew) ont élaboré treize nouvelles chansons particulièrement accrocheuses.

Parquet Courts, c’est un peu du Velvet de Lou Reed pour son sens des mélodies, beaucoup des Modern Lovers, du Television pour le mordant de ses guitares et un soupçon de Sonic Youth. Peu soucieux de leur image, le groupe est totalement absents des réseaux sociaux. Le groupe s’est taillé une réputation en se contentant de faire un maximum de musique en une poignée d’années et en se donnant à fond en live. Et ça fonctionne ! Le groupe rentre peu à peu dans le club des groupes indie les plus influents de cette décennie.

parquet_courts-human

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.