Binic Folks Blues festival – 30 juillet 2016

Alors que ce n’était pas franchement prévu au programme, la route des vacances nous amène tout droit au Binic Folks Blues festival, qui pour sa huitième édition nous a proposé une affiche des plus alléchantes. Le festival nous présente un plateau exigeant, sans véritable tête d’affiches, avec comme particularité d’être totalement gratuit. Les artistes présents jouent aussi à plusieurs reprises, certains sont même sur scène deux voir trois soirs sur des plateaux différents.

IMG_8253Je loupe le premier jour de concert malheureusement et j arrive donc la journée ensoleillée du samedi juste pour le début du concert des Shiva’s. Le power trio de Portland a tenu ses promesses. Entre pop, surf et psyché, le groupe trouve son univers dans des chansons vaporeuses. Le chanteur n’est pas sans rappeler un Thurston moore jeune avec sa longue tignasse rousse. Kristin, la demoiselle qui officie à la batterie et au chant apporte une touche colorée à leur univers. Un vrai  gros coup de cœur.

IMG_8255 IMG_8256 IMG_8257

Ayant préparé notre programme, nous ne bougerons pas de la scène Cloche pour le concert suivant, celui de The intelligence. Le gang de Seattle nous a livré un set furieux, entre élégance post punk, riffs incisifs et attitude classieuse. Les membres du groupe pourraient tous sortir d’un film de Tarantino. Pas un morceau faible durant le concert.

IMG_8259 IMG_8258 IMG_8260

Le temps de s’enfiler une galette saucisse arrosé de la bière locale, la Coreef, on s’impatiente à voir débouler sur scène Kelley Stolz toujours sur la scène Cloche. Et c’est King Mud qui s’installe ! C’est bien l’unique minuscule reproche dans l’organisation du festival, rien n’indiquait les rares changements de plateaux.
Pas de Kelley Stolz à Binic du coup, because des problèmes d’avions en grève si j ai bien compris ! Mais le sympathique King Mud venu nous jouer son blues racé d’une voix travaillée au bourbon, c’est rustique ! On est moins dans une esthétique « garage » que pour les autres groupes vus ce soir-là mais les gars savent mettre l’ambiance. Le groupe est composé de Freddy J IV (Left Lane Cruiser) et Van Campbell (Black Diamond Heavies). A noter une super reprise de Can’t you hear me knocking des rolling Stones pour clôturer le set.

IMG_8264

Enfin nous partons en direction de la scène Banche pour le dernier concert de la soirée, en ce qui nous concerne, le set très attendu des Oblivians qui font office de vétérans au vu de l’âge moyen des groupes présents au festival. Le trio de Memphis reformé depuis 2009 a livré un set impeccable. No look assumé, pas de basse, garage punk concis. Pas de temps mort entre les morceaux. Quelle puissance !

IMG_8262 Le meilleur concert du festival j’étais en train de me dire sauf que la journée du lendemain allait nous proposer d’autres surprises…

IMG_8263

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.