Big Thief à Courtrai (De Kreun) le 29 octobre 2017

Dire qu’on attendait ce concert de pied ferme relève de l’euphémisme.

A peine eu le temps de digérer le choc du 1er album MASTERPIECE (Saddle Creek records), sorti en mai 2016 que le 2e LP des américains CAPACITY déboule un an après. Toujours sur le même label et toujours avec le producteur Andrew Sarlo aux manettes.

Je n’ai personnellement rien écouté de si touchant depuis longtemps. Le groupe a passé un cran dans son songwriting. Et pourtant le 1er album était déjà un sans fautes.

Les textes de Adrianne Lenker, très intimes, vous prennent aux tripes et font de ces 2 longs formats des classiques instantanés de pop/folk indie. Et dire qu’elle n’a que 25 ans…

dekreun

Ça n’est pas dans la salle habituelle qu’a lieu le concert, mais dans le bar où une petite scène à hauteur du public a été disposée.

Adrianne est entourée de Max oleartchuk à la basse et de James Krivchenia à la batterie. Par contre Buck Meek, le guitariste, est absent, si j’ai bien tout compris pour enregistrer un album solo. Cette absence rend l’ensemble encore plus lo-fi que sur les différentes vidéos que nous avions visionnées sur le web.

DSC_1732

Dès le début du show, Adrianne prévient l’assemblée qu’elle ne se sent pas à l’aise de jouer dans des conditions comme ce soir (promiscuité avec le public très proche de la scène, public éclairé, absence de Buck…).

Une émotion assez rare pendant tout le show, un mélange de fragilité et de puissance mais de vulnérabilité également. On est toujours sur le fil , en apesanteur, pas ressenti cette sensation depuis Elliott SMITH. Ce climat de tension a atteint son paroxysme avec le malaise d’une personne du public qui a interrompu le concert une vingtaine de minutes.

DSC_1736

Beaucoup de titres des 2 albums évidemment sont joués mais aussi des titres qu’on ne connaissait pas, je pense qu’il s’agit de nouveaux titres mais peut être s’agit-il de titres du disque solo d’Adrianne ou de son duo avec Buck (ils ont sorti 2 albums) antérieurs au groupe.

En tout cas, les textes à fleur de peau sont habillés de folk, d’américana, d’alt/country. Pas un seul moment faible, où on n’est pas « scotché », les yeux rivés sur scène devant cette nana.

Ça ne triche pas. Après cette pause « involontaire « (on espère d ailleurs que la personne souffrante se porte bien maintenant ), Adrianne est revenue encore plus wild qu’avant, pied au plancher, demandant même en toute fin de set au public les titres qu’il avait envie d’entendre.

Ne croyez pas que j’en fais des tonnes, il va falloir compter avec ce groupe. Ca tombe bien : une nouvelle tournée européenne est prévue pour le mois de mars avec au moins 2 dates françaises pour l’instant ( le 28 mars au point éphémère et la veille à Amiens). On s’y croisera, facile de me reconnaitre, je serai au 1er rang.

bigthiefsuper

Texte, photos et vidéo : Xavier AVERLANT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s