Shame – Texas Daisy Chain (live 2015)

Shame, cinq garçons dans la tornade, vient des banlieues sud de Londres, du coin de Brixton. Ils jouent du rock, mais avec le bagout des Streets, les postillons de Mark E. Smith, la classe de Johnny Marr mais surtout, une frénésie, une rage, une exaspération de leur âge.

Ils étaient en première partie de Fidlar à la Maroquinerie mercredi dernier avec un set court mais incroyablement efficace. Un jeune groupe à suivre de près. Rien à se mettre sur le tourne-disque encore mais ils ont promis qu’ils reviendraient vite en France.

L’une des choses les plus excitantes, les plus tourneboulantes, les plus urgentes qui soient arrivées au rock anglais depuis deux ou trois décennies.

Les Inrocks, juin 2016

Shame

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s