Ty Segall & the Freedom band à Lille le 30 mai 2018

Mercredi 30 mai, je me trouve à l’Aéronef pour assister au concert de Ty Segall. C’est mon deuxième ! Il y a deux ans de cela, en juin 2016, je découvrais le phénomène au Grand Mix de Tourcoing. Grosse claque ce jour-là. Le côté rock garage psyché m’avait séduite voire complètement embarquée, autant que l’improbable alternance maîtrisée des styles m’avait impressionnée. J’en étais sortie presque un peu remuée.

DSC_0050.JPG

Depuis cette date, Ty segall a sorti deux nouveaux albums dont le dernier en date « Freedom’s Goblin » en janvier 2018. A 30 ans à peine, le chanteur californien comptabilise un nombre déjà impressionnant d’albums solo ainsi que de projets collaboratifs tout aussi divers. Autant dire que Ty vit pour la musique qu’il considère comme un champ sans limites et qu’il n’a semble-il pas fini d’explorer au vu de sa discographie qui suit un rythme de parution régulier. Dans son dernier opus, l’éclectisme est toujours de rigueur, et le concert de ce soir lui fait justice. L’enchaînement est un pur melting pot musical.

Ce soir, des personnes avec qui je discute, m’assurent que ce show est pour eux bien meilleur que celui de 2016 au Grand Mix. Et c’est là peut-être le secret ou la magie de ce génie prolifique et foisonnant : toucher le plus grand nombre grâce à la multiplicité des styles, le temps d’une chanson, d’un album ou d’une tournée. Le risque est aussi d’en perdre ici et là, comme moi ce soir, désarçonnée par les transitions trop brutales, Ty ne s’attardant jamais longtemps sur un riff ou un style. Mais le principal est que l’artiste exulte sur scène, que son plaisir saute aux yeux et que le combo, lui, communie dans la joyeuseté et les prouesses techniques.

Rien que pour ça, une troisième fois ne sera pas de trop pour trancher.

Setlist
Wave goodbye/Fanny Dog /Finger/Squealer/Breakfast eggs /Candy sam/Every 1’s a winner / Despoiler of cadaver/Warm hands / Goodbye bread/My lady’s on fire /Alta /Caesar /Ghost /Cherry red/Love fuzz/ Girlfriend

Texte : Marie CAMBON
Photo : Diane JEULIN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.