Les Wampas – Chronique de Never Trust a Best Of

Quel bel objet que ce Best Of des Wampas sorti le 9 octobre dernier.

D’abord le packaging.  Il s’agit d’une photo de Francis Cotting de profil (le premier batteur du groupe) et d’un chien, le tout avec plein de couleurs bien flashy.IMG_5714

On ne va pas s’attarder sur le premier CD, qui est un Best Of « classique », les titres choisis sont cohérents : les morceaux les plus efficaces ont été choisis, les classiques de concerts en gros, le tout de manière chronologique, aucun album n’est oublié. L’univers des Wampas est bien représenté et même pour nous les fans, on prend plaisir à réécouter ces titres qu’on connait tous par cœur. Personnellement, l’écoute des « WAMPAS vous aiment » à l’âge de 13 ans m’a marqué à jamais. J’ai jamais lâché le groupe depuis et je ne suis pas prêt d’arrêter. La voix de Didier évidemment, le punk rock décalé, teinté de yéyé, les influences Beach Boys, Ramones rendent le cocktail jouissif, singulier et font de ce groupe un des meilleur qui soit, sans équivalent dans le paysage hexagonal. Et avec tout ça, on sent une sincérité qui touche les éternels mômes que nous sommes.
D’ailleurs, Francis Zegut laisse un mot très touchant de son impression sur le groupe sur la pochette intérieur du disque, on ne peut que cautionner et comme nous il a l’air d’être conquis.

C’est surtout le deuxième CD que nous attendions donc avec impatience. En effet, le groupe a décidé de compiler des raretés disséminés sur des compils, singles, voir de vrais inédits. Les fans que nous sommes en avons déjà une bonne partie mais c’est toujours agréable de pouvoir les écouter sur un même disque. Nous allons « disséquer » un peu les titres choisis et vous dire notre ressenti sur ces titres.

  1. AUSTERLITZ. Un inédit datant des séances de DIEU EXISTE, qu’on connaissait grâce a un Scopitone de l’ami David Vallet. Ce titre aurait pu trouver sa place sur l’album, peut-être un peu moins « bourrin » que le reste du disque. La mélodie est entêtante et même ça aurait pu être un single sympa, très léger et addictif. Heureux de trouver ce morceau gravé sur disque.
  2. FAUT VOTER POUR NOUS. Titre collector que nous pouvions retrouver sur une édition limitée de l’album RNRPT9. C’est cette chanson que les Wampas avaient choisi pour participer aux éliminations du groupe qui allait représenter la France au concours de l’Eurovision. Très cool.
  3. I LOVE YOU. Titre acoustique que l’on retrouvait sur un CD 4 titres que le groupe offrait aux spectateurs du concert de la Cigale (période KISS), chanson légère, poétique, des chansons d’amour comme seul Didier sait en écrire.
  4. L.A. Je ne connaissais pas ce morceau, à la voix on a l’impression que ça date de la période SIMPLE ET TENDRE, Didier y chante aigu comme à l’époque. Le morceau est bien, une bonne Face B.
  5. MORRICONE. Toujours inédit datant de la période DIEU EXISTE. Bon là ça sent un peu la démo pas finie. Des idées de riffs, d’ambiance mais on n’est pas dans un morceau construit. Mais pas mauvais pour autant. Anecdotique.
  6. YESTERDAY. Le son est rustique, ça bourrine un peu trop à mon goût.
  7. PUNK OUVRIER. Version WAMPAS, alors que nous connaissions ce titre sur le premier album solo de Didier, les paroles ne sont pas exactement les mêmes. C’est évidemment plus électrique, intéressant de voir le parcours de cette chanson. Personnellement je préfère la version solo de Didier.
  8. RED BOOTS REGGAE. Version reggae des bottes rouges qu’on retrouvait sur la compil PATATE RECORDS, d’ailleurs dans mes souvenirs il s’agissait exactement des FANTASTIC WAMPAS (les Fantastic 3, l’excellent groupe surf de Philippe Almosnino, Denis Baudrillart à la batterie et Fabrice à la basse et de Didier au chant).
  9. RIMINI ITALIANO. Chouette morceau à la base, en italien dans le texte donc.
  10. TOUT COMPRENDRE. B side du maxi TROP PRÉCIEUX, pour moi un des meilleurs morceaux des WAMPAS. Heureux qu’ils aient choisi ce morceau qui me tient a cœur personnellement. Une petite comptine sur la vie de tournée, j’adore.
  11. ANSLEEP. Toujours sur la maxi offert à la Cigale en 2000. Super morceau.
  12. BOM BOM. B side de TROP PRÉCIEUX toujours, morceau rigolo où on reconnait à peine la voix de Didier. Rigolo et addictif je précise.
  13. SKA A SAINT TROPEZ. Compil PATATE, son roots. Si Didier était jamaïcain, on aurait dansé avec lui là-bas.
  14. LE TELEGRAMME DE BREST. Dans sa version d’origine, qui n’a rien à voir avec le morceau final. Au piano, tempo différent, mais pas moins bien. Elle est même géniale cette version. D’ailleurs pour les fans hardcores, une autre chanson « Paris 5 heures du matin » existe et celle-là a comme musique celle qui a servi a la version finale du TELEGRAMME DE BREST (pas sûr d’être bien clair).
  15. NADINE EXPERT. Troisième morceau du maxi de la Cigale. En hommage à la chanteuse de disco rock que je ne connais pas personnellement.
  16. TES YEUX SONT SI BLEUS. Un des rares morceaux que je ne connaissais pas du tout. Le chant est encore du quasi yaourt. Pas fini du tout, il y a de l’idée, mais on sent que c’est encore brouillon.
  17. PATRICK JUVET. Face B de « J’ai avalé une mouche ». Le son est aussi limpide que sur YESTERDAY à peu près. Ça castagne, ce morceau a été joué une seule fois je crois en concert avant la venue de Patrick Juvet sur la scène de l’Olympia.
  18. IL Y AVAIT UNE VACHE. Je crois que l’on trouve ce titre dans le DVD FOR THE ROCK 2 (pas sûr). Du Wampas pur jus, pas un chef d’œuvre mais ça marche bien quand même.
  19. CGT. Face B de « J’ai donné ma vie ». J’adore ce morceau, on dirait que le groupe veut sonner GUN CLUB, la guitare défonce. Morceau original, qui aurait mérité mieux qu’une face B.
  20. LEJOUX AMI. Heureux de retrouver ce morceau entendu à plusieurs reprises en concert. Un clin d’œil à M.MIEL. Tuerie.
  21. SHEILA. B side période NEVER TRUST. J’aime pas trop.
  22. ET SI C’ÉTAIT A REFAIRE. Un autre morceau totalement inconnu pour moi datant de 94. Il y a de la mélodie, des « palala palala « , j’aime beaucoup. Dommage que ça soit resté a l’état de démo. Et les paroles sont chouettes.
  23. GASPESIE ALT. Un autre de mes morceaux favoris des Wampas. Ça n’égale pas la version finale mais celle-là cartonne aussi.
  24. IZNOGOUD. Maquette datant des années 2000. Découverte absolue et joie, ils réussissent à me scotcher. Putain de morceau, rock’n’roll, guitares punk, un des meilleurs morceaux de cette compil.
  25. JE N’AI PLUS QUE DES AMIS. Inédit des années 2000, on comprends pas les paroles. Y en a-t-il ? Un morceau qui aurait peut-être mérité d’être plus travaillé.

Au final un vrai bonheur pour les fans, il n’y a pas que de l’indispensable, c’est normal, c’est la loi du genre. Mais l’ensemble est quand même de très haute tenue. Et je n’ai pas fini de l’écouter ce disque ! Si vous rajoutez en troisième CD, le documentaire FOR THE ROCK 3, réalise par David, vous tenez un super coffret veritablement representatif du groupe. Un cadeau de Noël à se faire offrir ou à acheter à ses amis, du beau boulot. Nous sommes très heureux que le groupe dispose d’un bel objet retraçant sa carrière comme celui-ci.

Que vous soyez novice ou déjà fan accompli, il est indispensable de se procurer ce coffret.

PS : en bonus, voici les différents projets de pochette du Best Of :

IMG_8278IMG_8279

PS2 : photos de leur dernier concert parisien, au Casino de Paris avec UK Subs > ICI

PS3 : vidéo de Shalala au Casino de Paris

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.